Angélique, photographe bébé à Lyon

Petit mot d’Angélique

Moi c’est Angélique Guéneau et j’ai 33 beaux printemps !  A cet instant même… on peut dire que je suis une femme et une maman comblée ! Et ça, c’est grâce à mon mari Hubert, mon fils Camille et ma fille Charlie. Ils sont tous les trois la réussite de mon bonheur et de mon équilibre en tant que femme et mère !

Mais qui suis-je en tant que photographe ? Comment j’en suis arrivée là ?

J’ai toujours aimé la photographie, de façon esthétique, harmonieuse…

Mais mon histoire avec celle-ci a vraiment commencé lorsque j’ai rencontré l’homme de ma vie… Je ne voulais rien oublier de tout ce bonheur et se partage avec un être cher. Puis nous nous sommes mariés 3 ans après notre rencontre ! 

Et nous avons voyagé… en Asie, en Amérique du Sud, sac sur le dos pendants 7 mois ! C’est là que la photo a pris tout son sens pour moi.

Je savais bien que je vivais quelque chose de fort avec Hubert, d’unique et que chaque jour était une nouvelle découverte. Des paysages à couper le souffle, des rencontres inoubliables, des aventures extraordinaires… 

La photo était le moyen, l’outil pour se créer des souvenirs, pour écrire notre histoire ! 

Lorsque j’ai eu mon merveilleux Camille en 2014 puis ma Charlie aux magnifiques boucles d’or en 2015 c’était une évidence : le voilà mon héritage pour mes vieux jours. Voilà ce qui m’anime pleinement et que je souhaite transmettre ! 

Monitrice éducatrice de formation , je décide de passer à mi-temps pour me consacrer à la photographie. Je me lance dans la photo pour nouveaux-nés à domicile, j’y prend goût et je suis fière de pouvoir immortaliser les premiers jours de vie d’un nouveau- né. 

Mais je me suis lancé d’autres défis, car le bonheur ne s’arrête pas à juste donner la vie…

Chaque jour, nous pouvons nous offrir des moments de bonheur avec les gens que nous aimons !

Après une année à proposer des séances de nouveaux-nés, je propose aujourd’hui des séances de grossesse et de famille. Car rien n’est plus merveilleux pour moi que de figer dans le temps une partie de l’histoire d’une famille… C’est un bonheur immense !

J’aime voir les gens heureux, et je sais que depuis que je suis devenue photographe je construis pour eux aussi une partie de leur héritage familiale et émotionnel.